Trois auteurs et pas des moindre pour ce petit OLNI (objet littéraire non identifié). Prenons Bastien Vivès, prenons le comme sujet j'entends - bande de coquins - à seulement 29 ans, il est déjà l'auteur d'une dizaine d'ouvrages plebiscités par la critique et le public ! Donc nos trois comparses décident de lancer le projet Lastman faire une bd prépubliée proche des codes du manga sans en être. Et ça, c'est sur l'excellent site de prépub délitoon, allez-y ! On y trouve plein de série sympa entre autres le rocher rouge de Sanlaville, Eric Borg et Loic Locatelli Kournwsky et Pills de  Guillaume Singelin et Antoine Ozanam, deux séries très sympa à lire vite. Mais revenons à nos acolytes et leur Lastman : 

 LASTMAN

Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…[Résumé éditeur]

laquoinventer-univers-pied-total-raquo-1247779-616x380


Trois auteurs sympathiques qui réalisent ici une bd shonen, utilisant les codes même du manga de baston de base tout en s'en jouant. Un héro un peu gégniard et loser, un tournoi, des rebondissements, un peu de grand n'importe quoi. Mélangez le tout, diffusez le en prépublication au rythme d'un chapitre par semaine - gérer un peu le teasing et le clifhanger sera essentiel pour cette recette. Vous obtenez "Lastman" la preuve que le gratuit peut amener un succès commercial, enfin j'espère.

Les trois auteurs refusent de divulguer leur rôle dans l'ouvrage, ni dessinateur, ni scénariste à proprement parler, un travail collectif, à dire vrai c'est égale tant que la qualité est là, ce qui est le cas ici. Le scénario est bien fichu, et les dessins sont soignés, proche du style graphique de Vivès.lastman-bogdanof

On a même le droit aux frères Bogda' ! 

Personnellement je l'avais déjà lu quand je l'ai acheté, comme il m'est arrivé de lire des scantrads et de commencer la série ensuite. Bref ces gars là on bien l'intention de vous rendre accros ! Un premier tome prometteur à lire de toute urgence ! 

 6a00d8341c501b53ef01761609d169970c-580wi

 Les blogs déjantés de nos trois compères : Bastien Vivès, Balak et Michaël Sanlaville.