Vous me connaissez les loulous, j'ai pas trop l'habitude de pousser des coups de gueules mais là... C'est con parce que le bouquin était bien parti... Bon je vous fait pas languir plus longtemps. 

5552070006109FS

Maddy Fisher a décidé de tomber amoureuse. Mais le vrai, le grand amour, celui qui empêche de manger et de dormir. Elle jette son dévolu sur l’irrésistible Joe Finnigan (qui a déjà une séduisante petite amie), avec qui elle entretient une correspondance secrète par mails. Rich Ross est désespérément amoureux de Grace, belle et populaire. Il missionne son amie Maddy pour lui déclarer sa flamme. Mais ce grand romantique, fan de vinyles et allergique aux téléphones portables, comprend vite qu'il n’a aucune chance auprès de la reine du lycée. [Résumé éditeur]

 Un joli roman ado dans la teneur d’un John Green ça ne se refuse pas. Des personnages attachants et frais, des situations cocasses, des amours impossibles et improbables, tout pour faire un bon livre ! Et le pari est réussi, l’amour mode d’emploi n’est pas un énième roman d’amour mièvre et cul cul. Ouahou ! Mais t’es dithyrambique aujourd’hui Zieph, où trouver ce livre ?

Ou pas. C’est plongé dans un abîme de désespoir que je déconseille ce livre aux ados, pourtant le public visé. Je réfléchi même à le retirer des collections. WTF me direz-vous ! Et bien c’est simple, ce livre apporte pas mal de réponses sur l'amour et la sexualité et les différentes façons de les vivre et ça c'est bien ! J'apprécie justement que le livre parle de tout, et notamment de sexe mais l'absence quasi totale de la mention du préservatif, plus grave même, son dénigrement, est irresponsable !

090806_paris-sida-prevention

Je ne comprends pas comment ce livre a put passer entre autant de mains (auteur, éditeurs (anglais et français), traducteur et autres) sans que personne ne soit choqué. Même le médecin que Madie va voir lui dit de pas s'inquiéter, si elle connaît son partenaire, au pire elle chopera une bléno (bon, j'exagère, mais à peine...). Ce ne sera donc pas une surprise non plus, si je vous dis que, dans ce livre, on ne parle pas un seul instant du SIDA ! C’est pas tabou de parler d’amour, c’est classe de parler de sexe mais alors du SIDA. Je le mets en majuscule et en gras parce que ça me semble important d’en parler. C’est pas sale et ça sauve des vies la capote, c’est pas juste fait pour être un peu emmerdant pendant qu'on baise.

Désolé mais ce genre de choses me mettent hors de moi. Il y a des gens qui meurent du sida, on en meurt encore bordel ! Alors vous imaginez bien que quand Maddie dit un truc du genre : ça va je prends la pilule pas besoin de capote... 

clip_image002

Pour finir j’ai trouvé ce livre bien écrit, sympathique, à la fois très ado et parlant de l’amour sous bien des formes, mais j’ai été choqué par la désinformation qu'il apporte. Bref, pas cool.